PREPARER LA PLACE

par SYLVAIN FREYMOND

“Jean est celui qui avait été annoncé par Esaîe, le prophète, lorsqu'il dit : c'est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers;” (Matt 3:3)

Il avait une mission claire et précise, celle de préparer le chemin de quelqu'un d'autre. 
Cela demande beaucoup d'humilité de travailler pour un autre !
Mais c'est l'oeuvre réelle de tout vrai disciple. 


Tout ministère de louange est appelé à préparer la place pour le Seigneur, à lui ouvrir un chemin. 
Ce dernier peut se trouver dans un désert spirituel, dans la brousse ou dans un palais. Il faudra peut être utiliser une machette ou un bulldozer. Peut-être il faudra déblayer des cailloux ou arracher de vieilles souches, mais nous sommes appelés à être des cantonniers de la route de Dieu.
J'aime cette image des cantonniers, ils font un beau travail. 
Parfois nous allons dérouler le tapis rouge ou déposer des branches de palmiers sur le chemin; quoi qu'il en soit, nous sommes des serviteurs et c'est lui qui doit marcher sur cette route qui nous lui avons préparée. Si nous y marchons à sa place, alors nous sommes des imposteurs. 

“Celui qui vient après moi, je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers.” (Jean 1:26-27)

Jean Baptiste avait compris son appel et sa mission par rapport à Jésus, son Maître. De même nous, qui le servons, nous avons sans cesse besoin de nous rappeler notre appel et notre mission. Elle n'a pas changé depuis Jean Baptiste. 

Twitter & Instagram : @sylvainfreymond